Prise en charge kiné et accompagnement individuel

Toute discipline sportive nécessite un encadrement et une préparation spécifique du corps. La danse au sens large ne fait pas exception à cela. 

Pourtant, trop souvent les entrainements du danseurs se concentrent sur sa technique et la réalisation de ses mouvements plus que sur la préparation physique pour parvenir à faciliter la réalisation de ses enchainements.

Dans cette optique il parait indispensable que le danseur, quelque soit sa discipline, s’accorde du temps à préparer son corps de la manière la plus optimale possible. En effet, un danseur classique ne sollicite pas son corps comme un danseur de breakdance ni même comme un danseur de danses standards et latines. La réflexion peut même aller plus loin car au sein d’une même discipline le danseur peut s’orienter plus vers une pratique qu’une autre.

Un danseur de ballet par exemple, peut danser sur demi point et/ou sur pointe. Ces deux techniques n’ont pas la même incidence sur leur tenue de corps ni le travail musculaire demandé.

Nous retrouvons le même type de situation au sein d’une discipline toute autre comme le breakdance. Certains se spécialisent en top rock (ensemble de pas exécutés debout la plupart du temps), d’autres en footwork (mouvements exécutés au sol grâce à l’appuis des mains, des coudes, des genoux, des pieds ou toute autre partie du corps) ou d’autres encore en powermoves (mouvements puissants et/ou acrobatiques circulaires). 

Par cet exemple, il parait d’autant plus évident que la sollicitation du corps n’est absolument pas la même et que ce dernier doit être entrainer spécifiquement afin d’atteindre les performances physiques et sportives souhaitées.